Livres en mains du 12 octobre 2019

  • ECCLATS
Livres en mains du 12 octobre 2019

LIVRES EN MAINS du 12/10/2019: COUPS DE CŒUR DE L'ÉTÉ

 

JOCELYNE RENOU, présidente de l’association ECCLATS ouvre la séance en rappelant que ce qui nous rassemble, c'est l'amour des livres, En intro, Jocelyne lit un magnifique texte de José Alvarez (auteur et éditeur d'art à Paris, né en Espagne en 1947, fondateur des Éditions du Regard), dont voici un bref extrait:

«Je danse chaque jour dans ma bibliothèque... Mes livres sont un empire. Ils sont la poésie et le hasard du monde... Le livre est la victoire de l'esprit, soirée de gala...élan, violence, illusion, boursouflure, essentiel...»

 

  • Lectures publiques, suivies d'échanges sur nos coups de cœur de l'été

     

  • Pierre Élie Ferrier, dit PEF, par Linda Kaluzny-Pinon

PEF, né en 1939, est auteur- illustrateur de littérature d'enfance et de jeunesse,

« Petit éloge de la lecture » Ed, Folio

Ce livre peut amener les gens de tous âges à aimer la lecture, Dans cet ouvrage, il y a un grand amour des bibliothèques, des livres, des mots encore et toujours réinventés, de la lecture silencieuse et à voix haute. PEF nous entraîne dans un voyage sans autre destination que celle du plaisir de lire.

Linda rappelle que PEF est également le père de « Prince des mots tordus » où s'entremêlent littérature et art pictural.

 

  • Jón Kalman Stefánsson, par Bruno Miglietti

Jón Kalman Stefánsson, auteur islandais, né en 1963, est romancier, poète et traducteur. Lauréat du Grand Prix de Littérature du Conseil Nordique / Meilleur livre étranger 2015 du magazine LIRE / Prix Médicis étranger pour « D'ailleurs les poissons n'ont pas de pieds ».

Bruno présente la trilogie romanesque : « Entre ciel et terre » 2007 - « La tristesse des anges » 2009 - «  Le cœur de l'homme » 2011 – Ed.Folio. Cette trilogie, traduite de l'islandais par Eric Boury, a imposé Stefánsson dans le monde entier comme un écrivain de premier plan.

Il s'agit d'une évocation de l'Islande au XIXè siècle, un monde complexe et dur dont les protagonistes sont des gens humbles. L'auteur nous entraîne dans un voyage physique et une quête spirituelle au sein d'une nature parfois hostile. Mer et montagne sont omniprésentes, à la fois protectrices et redoutables. L'auteur croit au pouvoir des mots : la littérature est porteuse d'espoir et de vie.

 

  • Elena Ferrante, par Jocelyne Renou

Elena Ferrante est une auteure italienne, née à Naples en 1943.

« L'amie prodigieuse » 2011, Ed. Folio, est le premier livre de la tétralogie homonyme d'Elena Ferrante, traduit de l'italien par Elsa Damien. Il s'agit sans aucun doute d'un roman d'inspiration autobiographique, traduit en 42 langues. En 2015, Roberto Saviano propose la candidature du roman au prix Strega (prix italien prestigieux, équivalent du Goncourt en France). Le premier tome a été adapté en série télévisée par la RAI sous le titre de L'Amie prodigieuse. Les premiers épisodes ont été diffusés en Italie et en France en 2018.

 

A la fin des années 50, Elena et Lila vivent dans un quartier défavorisé de Naples, ville sombre, en ébullition, violente et dure, sclérosée par les malheurs de la guerre, l'extrême pauvreté et les inégalités. Les deux amies suivent des chemins parallèles, faits de ruptures et de souffrances, qui, tantôt se croisent, tantôt s'écartent.

Jocelyne lit l'épisode de la « Délimitation » de l'héroïne Lila, durant la nuit de la St sylvestre.                                                                                    .../...

 

On continue !
On continue !
On continue !

On continue !

  • Luis Sepúlveda, par Etiennette Livain

Luis Sepúlveda, écrivain chilien de renommée internationale, est né en 1949. Son roman « Le vieux qui lisait des romans d'amour », l'a rendu célèbre.Son œuvre, marquée par l'engagement politique et écologiste, mêle le goût du voyage et son intérêt pour les peuples premiers.

Les 35 « histoires marginales » que Luis Sepúlveda a rassemblées dans le recueil « Les roses d'Atacama » Ed.Métailié 2003trad. François Gaudry - répondent au devoir de mémoire. Sepúlveda veut évoquer l'histoire de ceux qui n'ont pour biographie qu'un passage oublié sur les chemins de la vie. Cet ouvrage plein de compassion, d'émerveillement, est l'inventaire de vies aussi humbles qu'extraordinaires (un certain Lucas – Le douanier de Laufenburg – Les jumeaux Duarte – le pirate de l'Elbe –Shalom, poète – etc...)

Etiennette a choisi de lire « Une nuit dans la forêt Aguaruna », fabuleuse évocation de la vie animale qui grouille dans la forêt tropicale, de la communion entre les indigènes et le milieu végétal hostile et grandiose qui constitue leur habitat.

 

 

  • Emmanuel Carrère, par Chantal Wasselin Le Meur

Emmanuel Carrère, né en 1957, est un écrivain, scénariste et réalisateur français.

2011 : Prix Renaudot pour sa biographie romancée de l'écrivain dissident et homme politique russe Edouard Limonov.

2018 : Prix de la Bibliothèque Nationale de France pour l'ensemble de son œuvre.

Chantal nous présente « L'Adversaire », publié en 2000 aux Editions P.O.L. Ce livre consacré à l'affaire Romand a marqué un tournant de la littérature vers le genre dit de la non fiction.

Rappel des faits : Le 9 janvier 1993, J. Cl. Romand assassine femme, enfants, parents, met le feu à sa demeure et tente, en vain, de se suicider. Romand a menti pendant 18 ans sur sa situation professionnelle. Il est condamné à la réclusion à perpétuité.

L'écrivain Emmanuel Carrère a entretenu une longue correspondance avec J.Cl. Romand pendant son incarcération. L'adversaire, c'est le diable, l'un des noms donnés au diable dans la Bible. Tout le récit se fonde sur un objectif de compréhension : Qui est véritablement J.Cl. Romand ? L'homme qui est en prison est différent de celui qui a tué. Carrère va échanger aussi avec les anciens amis de Romand, amis pour lesquels il reste une énigme.

 

 

  • Allain Bougrain Dubourg, par Etiennette Livain

Allain Bougrain Dubourg, né en 1948, est journaliste, chroniqueur, producteur et réalisateur de télévision. Coprésentateur de l'émission animalière «  Vivre avec les bêtes » entre 2011 et 2014, il est le président de la LPO depuis 1986, membre du Conseil économique, social et environnemental et du Conseil national de la transition écologique

« Lettres des animaux à ceux qui les prennent pour des bêtes » Ed, Les Échappés 2018 est un plaidoyer :16 animaux – du singe au requin, en passant par le loup et le vautour fauve - nous adressent leurs doléances, avec force détails sur les dangers qui les menacent et nous invitent à les considérer avec respect car nous ne saurions nous passer de leur existence.

Lecture et échanges sur la « Lettre de la tortue luth aux jeteurs de plastique ».

 

Pot de l’amitié pour clore ces diverses prestations sur les coups de cœur de l'été.

Merci à tous les auditeurs et intervenants. Nous espérons vous retrouver à notre prochaine séance du « Livres en mains » le samedi 9 novembre 2019 – Maison de Quartier centre, 12 rue Thiers- 15 h. à 17 h.

 

Etiennette Livain

Après les coups de coeur de l'été et de la rentrée, prochain thème suggéré : l'humour.

Après les coups de coeur de l'été et de la rentrée, prochain thème suggéré : l'humour.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
ECCLATS -  Hébergé par Overblog